Robotique, CS Portneuf

Publié le mercredi 19 septembre 2018

Plan de la présentation

  1. Bonjour
  2. Buts de la journée
  3. Vos besoins ? Voir le document collaboratif.
  4. Outils pour s’initier à la programmation
    1. Jeux Blockly : http://recitmst.qc.ca/blockly/
      1. Sans connexion, base de la programmation, pas à pas. On arrête après l’oiseau
    2. Code.org : http://code.org
      1. Permet un compte d’enseignant, on suit les élèves dans leurs défis.
    3. Marco : https://www.allcancode.com/web
      1. Si les élèves aiment ce type d’activité, c’est un autre outil
    4. Scratch : https://scratch.mit.edu/
      1. On est prêt pour programmer... on lance des défis
    5. Sur iPad : SchrachJr (préscolaire, premier cycle), Pyonkee (un Scratch version iPad)
    6. Liste d’applications pour la programmation
  5. Utile en robotique
    1. Analyse technologique, voir CDP secondaire + CDP primaire
    2. Construction du robot (vocabulaire)
    3. Avec plan, sans plan, selon l’intention
    4. Défi 1 : Déplacement et interaction avec l’environnement
    5. Défi 2 : La canette
    6. Pas à pas en robotique
  6. Retour
    1. Des autoformations en robotique : ici et ici.

Liens

Incontrounables

Archives

Notes

Primaire

  1. Quand on construit un robot, on développe beaucoup cette section du PFEQ
  2. Quand on programme un robot, on développe, entre autres, l’arithmétique, la géométrie (selon les défis), la mesure (Mathématique).

Secondaire

  1. Quand on construit un robot, on développe beaucoup cette section du PFEQ (1er cycle secondaire, science et technologie). Pour le primaire, cette section du PFEQ (science et technologie, univers matériel).
  2. Quand on programme un robot, on développe, entre autres, cette section du programme, celle-ci et celle-là (Mathématique 1er cycle secondaire). Pour le primaire, on travaille sur l’arithmétique, la géométrie (selon les défis), la mesure (Mathématique).

Générales

  • Ne pas cliquer sur le « Téléverser et jouer » si le robot est sur une table.
  • Microprogramme : lors de la première connexion du robot à l’ordinateur, il est possible que le logiciel demande de mettre à jour le microprogramme, on le fait. Cette opération ne se répète pas à chaque jour.
  • Séparer en étapes le projet (au tableau, sur papier).
    • Pour faire un carré, Avancer de 1m, tourner de 90° [répéter 4 fois]
      • On peut utiliser un élève au centre de la classe pour servir de robot, on doit lui donner des ordres très précis. Comme avance de 2 pas (pas seulement avance). Tourne de 90° dans le sens horaire (pas seulement tourne). Il fait se rappeler que le robot ne sais pas qu’il doit faire un carré, il ne fait que la suite d’action programmées.
  • Mettre 1s d’attente avant de démarrer les moteurs.
  • Mettre 1s (ou autres) d’attente entre les différentes mouvements (avance-tourne) pour plus de précision.
  • Le carré parfait = presque impossible dans un temps limité.
  • Utiliser le paramètre « Activer » des moteurs « Déplacement et direction » seulement si on a une mesure de capteur pour passer à l’étape suivante. Ex. : Avancer jusqu’à ce qu’il y ait un obstacle à moins de 20cm.
  • Si le robot n’arrête pas :
    • Est-ce qu’on a un bloc « arrêt » (moteur désactivé) ?
    • Est-ce que le capteur est branché ? Sur le bon port ?
  • Mesurer l’angle de changement de direction sur un papier, avec une croix.
Contrat Creative Commons Sauf avis contraire, le contenu du site du RÉCIT MST est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 4.0 International.